EJECT

VIDÉOCLUB
D’ARTS
VIVANTS

15 mars →
15 avril 2021 

March 15 →
april 15 2021

éject (philosophie) Être ou principe actif extérieur à notre moi mais que nous pouvons appréhender comme semblable à nous-même par le raisonnement ou par analogie et obtenant ainsi une place différente dans l’échelle de la perception des sujets qui nous entourent.

► UNION OF THE NORTH ► SI C’ÉTAIT DE L’AMOUR ► 8 FILMS DE RANDA MAROUFI ► ATTACK THE SUN ► BRAQUER POITIERS ► NE TRAVAILLE PAS ► REGARDS HYBRIDES × EJECT ► ÉCARTÉE ► SI JE RESTE 




●FR

Nous avons voulu repenser une programmation qui met en valeur ces artistes de partout qui attendent avec impatience de vous retrouver. Faute d’enflammer nos scènes, ils font exploser nos écrans dans ces propositions qui remettent le vivant au cœur du 7e art. La Nouvelle Scène et ses partenaires vous proposent ce club vidéo nouveau genre en soutien aux artistes et nos espaces, durement touchés par la crise.

— Pierre Antoine Lafon Simard




●EN

We wanted to rethink our programming so it could showcase artists from all over the world who are eagerly waiting to reunite with you. Unable to light our stages, they will instead grace our screens in these works which place performance back at the heart of the “Seventh Art.” La Nouvelle Scène and our collaborators offer you this new genre video club in support of artists and performance spaces impacted by the present crisis.

— Pierre Antoine Lafon Simard




Union of the North



Présenté en collaboration avec
SAW
Un film de Iceland Dance Company
Valdimar Jóhannsson
et Erna Ómarsdóttir
Islande, 2017



Presented in collaboration with
SAW
A Iceland Dance Company film
Valdimar Jóhannsson
and Erna Ómarsdóttir
Iceland, 2017






●FR Des noces barbares dans un centre d’achat islandais. Scénarisée par l’artiste contemporain mondialement reconnu Matthew Barney, une œuvre cinématographique islandaise d’une déroutante sauvagerie. 

●EN Barbarous nuptials in an Icelandic shopping centre. Written by the world-renowned contemporary artist Matthew Barney, this is performative video of disturbing brutality.